Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Service d’immatriculation des armes à feu du Québec

Entreprise

Faites immatriculer vos armes à feu sans restriction dès maintenant!

Pour les armes à feu sans restriction que vous déteniez le 29 janvier 2018, lors de l'entrée en vigueur de la Loi sur l'immatriculation des armes à feu, vous avez jusqu’au 29 janvier 2019 pour faire votre demande d’immatriculation.

Pour les armes à feu acquises après le 29 janvier 2018, la demande d'immatriculation doit être faite dès la prise de possession ou dès que l’arme à feu est présente sur le territoire du Québec.

Immatriculation, avis de transfert et de modifications

IMPORTANT 

Ouvrir une session

Est-ce que cette loi vous concerne?

Armes à feu visées

La Loi vise toutes les armes à feu sans restriction.

Il s’agit des armes à feu communément appelées « armes d’épaule ». Ce sont généralement des armes utilisées pour la chasse, comme les fusils ou les carabines. Elles représentent environ 95 % des armes à feu présentes sur le territoire du Québec.

Sauf : 

  • les armes à feu sans restriction qui sont présentes sur le territoire du Québec pour une période de 45 jours ou moins;
  • les armes à feu sans restriction qui sont confiées à une entreprise pour leur réparation, leur restauration, leur entretien ou leur modification, si le propriétaire de l’arme n'a pas de résidence ou d’établissement au Québec.

Les autres types d’armes, soit les armes à feu prohibées et à autorisation restreinte, ne sont pas visés par la Loi sur l’immatriculation des armes à feu. Ces armes sont, par ailleurs, assujetties au régime d’enregistrement fédéral.

Propriétaires visés

  • Tous les propriétaires d’armes à feu sans restriction présentes sur le territoire du Québec, y compris les propriétaires autochtones.
  • Toutes les entreprises d’armes à feu, c’est-à-dire toute personne, société ou autre groupement de personnes qui se livre, au Québec, à des activités de fabrication, d’assemblage, d’achat, de vente, de location, d’exposition, de réparation, de restauration, d’entretien, de modification, d’entreposage, de prêt sur gage ou de consignation d’armes à feu.

ARMES À FEU SOUSTRAITES À L’APPLICATION DE LA LOI

  • Les armes à feu historiques, c'est-à-dire toute arme à feu fabriquée avant 1848 qui n'a pas été conçue ni modifiée pour l'utilisation de munitions à percussion annulaire ou centrale, ou toute arme à feu désignée comme telle par un règlement fédéral;
  • tout instrument conçu exclusivement pour envoyer un signal, appeler au secours, tirer des cartouches à blanc ou tirer des cartouches d’ancrage, des rivets explosifs ou autres projectiles industriels, et destiné par son possesseur à servir exclusivement à ces fins;
  • tout instrument de tir conçu exclusivement pour abattre des animaux domestiques, administrer des tranquillisants à des animaux ou encore tirer des projectiles auxquels des fils sont attachés, et destiné par son possesseur à servir exclusivement à ces fins;
  • toute autre arme pourvue d’un canon dont il est démontré qu’elle n’est ni conçue ni adaptée pour tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile à une vitesse initiale de plus de 152,4 m par seconde ou dont l’énergie initiale est de plus de 5,7 joules, ou pour tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile conçus ou adaptés pour atteindre une vitesse de plus de 152,4 m par seconde ou une énergie de plus de 5,7 joules.

PROPRIÉTAIRES SOUSTRAITS À L’APPLICATION DE LA LOI

Sont soustraits à l’application de la Loi les propriétaires d’armes à feu et les armes à feu visés par le Règlement sur les armes à feu des agents publics, puisque les agents publics ont leur propre système d’enregistrement.

Ne sont donc pas visées :

  • les agences des services publics, c’est-à-dire les forces policières, les ministères ou organismes des administrations publiques fédérales, provinciales ou municipales, les écoles de police ou autres organismes publics employant ou ayant sous leur autorité des agents publics;
  • les armes à feu qui sont en la possession d’une agence de services publics et que celle-ci met à la disposition de ses agents publics;
  • les armes à feu qui sont en la possession d’une agence de services publics et qui ne sont pas des armes à feu de l’agence.

Information nécessaire avant d'accéder à nos services en ligne

Immatriculation

1) Information required to describe the firearm:

  • the brand;
  • the model;
  • the length of the barrel;
  • the mechanism;
  • the type;
  • the calibre;
  • the serial number of the firearm;
  • if the firearm does not have a serial number, any other number affixed to or placed on the firearm for the purpose of identifying it, e.g. the number of the self-adhesive label provided by the federal government at the time of the Canadian Firearms Registry and still affixed to the firearm;
  • if the firearm has already been registered, its unique firearm number (UFAN);
  • the place where the firearm is kept.

If the place where the firearm is kept does not have a precise municipal address, it is possible to indicate its geolocation coordinates and the closest municipality.

For additional information, go to: General information concerning the application to register one or more non−restricted firearms present in Québec  (349 Ko).

Owners who have kept their registration certificates issued by the Royal Canadian Mounted Police (RCMP) under the former Canadian Firearms Registry program can refer to it to fill out most of the sections of the form pertaining to information on the firearm, provided that the information recorded is up to date.

2) Information required to establish the owner’s identity:

  • the name of the representative of the business.

The representative of the business is a person who can act in the name and on behalf of the business because of the duties that the person performs or because of authorization obtained to this effect, e.g. the owner or the manager.

3) Information required to validate the owner’s identity:

  • Its Québec enterprise number.

A confirmation of registration will be transmitted for each application submitted to the Service d’immatriculation des armes à feu du Québec.

The owner must verify that the information conforms to that provided and promptly inform the SIAF of any error.

For each firearm registered, the confirmation will contain a unique firearm number (UFAN) and a firearm registration number (FARN).

The UFAN, which must be affixed to the firearm, is linked to the firearm and will never change. The FARN, which does not have to be affixed to the firearm, is linked to the owner and will thus change if the owner of a given firearm changes. 

For each firearm registered, the owner will receive a unique firearm number (UFAN) and will be responsible for ensuring that the number is indelibly, legibly affixed to the corresponding firearm within 90 days.

In most instances, the UFAN will be generated from the firearm’s serial number if the latter is unique. Therefore, if the UFAN is identical to the number already affixed to the firearms, e.g. the serial number, no additional action is required from the owner.

In other cases, the owner must affixed the UFAN to his firearm.

The UFAN must be affixed in a visible location on the frame or the receiver or in a location that requires the dismantling of the latter in the case of a rare firearm of outstanding value if that is an established practice of the manufacturer or there is not visible location on the firearm that is suitable.

The owner must determine the best means of affixing the UFAN to his firearm insofar as the criteria respecting indelibility (cannot be erased) and legibility (is readable) are respected.

Engraving is not compulsory but represents one way to comply with the manner of affixing the UFAN.

As of January 29, 2018, the date on which the Firearms Registration Act comes into force, the owners of one or more non-restricted firearms have one year to apply for registration.

However, a firearm acquired after January 29, 2018 must be registered as soon as the owner takes possession of it or the firearm is present in the territory of Québec.

Furthermore, the owner of a firearm who settles in Québec has 45 days following the date of settlement to apply for registration.

It should be noted that these requirements do not apply to a firearm that is present in the territory of Québec for a period of 45 days or less or to a firearm that is entrusted to a firearms business for repair, restoration, maintenance or modification if the owner of the firearm has neither a residence nor an establishment in Québec.

The registration of a firearm is free for everyone.

Transfert de propriété

To carry out a transfer of ownership, the owner must have in hand:

  • the name and address of the current owner, i.e. the individual who is transferring the firearm (seller or assignor);
  • the name and address of the new owner, i.e. the individual to whom the firearm is being transferred (purchaser or acquirer);
  • their telephone and fax numbers and email addresses, where applicable;
  •  the UFAN of the firearm transferred;
  • the FARN attributed to the current owner, i.e. the individual who is transferring his firearm (seller or assignor);
  • the confirmation that the new owner holds a valid firearms licence.

It should be noted that if the firearm has never been registered the notice of transfer of ownership is not required. The new owner must simply apply to register his firearm.

IMPORTANT REMINDER

  • If the transfer of ownership is made to an individual (acquirer), you must be in the presence of that person to carry out the transaction. If you cannot be in the presence of the individual (acquirer), you must use the form Avis de transfert de propriété d’une ou de plusieurs armes à feu sans restriction immatriculées au Québec – Entreprise  (41 Ko).
  • If ownership of the property is transferred to a business, the business that releases the firearm must fill out a notification of transfer. When that is done, an email is sent to the business that takes possession, which must then register the firearm by accessing the online service.

Following the transmission of the notice of transfer, a confirmation will be transmitted to the current owner and the new owner.

The new owner must subsequently register the firearm that he has just acquired.

The notice of transfer must be issued as soon as the owner of the registered firearm transfers ownership of it.

The notice of transfer of ownership of a firearm is free.

Following the transfer, the new owner must promptly register the firearm.

The online service is available to owners and facilitates the registration at the time of the transfer. Otherwise, the new owner must carry out the registration process.

Mise à jour de votre dossier

Le propriétaire d’une arme à feu immatriculée doit aviser le Service d’immatriculation des armes à feu de toute modification aux renseignements fournis lors de l’immatriculation. 

If the place where the firearm is kept changes, the owner must notify the Service d’immatriculation des armes à feu.

However, the owner does not need to notify the SIAF if the firearm is moved temporarily:

1) to be used, e.g. for hunting or target practice;

AND

2) for a period of less than 15 days.

If one of the conditions is not satisfied, the owner must notify the SIAF no later than 15 days after the change of place where the firearm is kept, free of charge online or by telephone.

The owner must notify the SIAF no later than 30 days after the modification of other information provided, e.g. telephone number or characteristics of the firearm, free of charge online or by telephone.

Demandes faites par un agent de la paix

Anyone in possession of a non-restricted firearm (not only the owner) must be able to communicate the FARN if a peace officer requests it.

No specific format is required. The person in possession of the non-restricted firearm must simply be able to communicate it.

Anyone in possession of a non-restricted firearm (not only the owner) must agree to make the firearm available to a peace officer who so demands if he wishes to verify the firearm’s compliance.

Tableau de suivi des opérations

L’entreprise doit établir et maintenir à jour un tableau de suivi des opérations relatives aux armes à feu dont elle est propriétaire ou qui se trouvent en sa possession, dans l’un ou l’autre de ses établissements, sur le territoire du Québec.

Le tableau doit contenir les renseignements suivants pour chaque arme à feu :

  • la date d’entrée et de sortie de l’arme à feu au sein de l’entreprise;
  • le nom du propriétaire qui la lui a confié ou qui s’en est départi;
  • les caractéristiques de l’arme (marque, modèle, type, numéro de série);
  • son NUAF et son NIAF, s’il y a lieu;
  • le nom et l’adresse du nouveau propriétaire, incluant le nouveau numéro d’immatriculation, le cas échéant.

Le tableau peut être en version papier ou électronique pourvu que les renseignements mentionnés ci-dessus s’y trouvent.

Sur demande, l’entreprise doit être en mesure de fournir ce tableau.

Le service en ligne (voir la section « Transmission des demandes ») permettra éventuellement la production automatisée du tableau de suivi.

Inspection

Un agent de la paix ou une personne autorisée à procéder à une inspection peut visiter l’entreprise afin de vérifier si celle-ci respecte les obligations prévues dans la Loi.

Sur demande, la personne qui procède à l’inspection devra s’identifier et fournir à l’entreprise un document attestant qu’elle est en droit de procéder à l’inspection.

L’inspection peut être effectuée à toute heure raisonnable et dans tout établissement pour vérifier le respect des obligations.

L’agent de la paix ou la personne qui procède à l’inspection pourra :

  • examiner ou reproduire le tableau de suivi des activités et exiger tout document ou renseignement complémentaire pertinent;
  • examiner les armes à feu, ouvrir ou demander qu’on ouvre tout contenant qui y est associé et qui se trouve dans ces lieux afin d’en examiner le contenu;
  • vérifier l’exactitude des renseignements inscrits dans le tableau.

La personne qui a la garde, la possession ou le contrôle des armes à feu, des contenants, des documents ou des renseignements, tel le tableau de suivi, doit les mettre à la disposition de la personne qui procède à l’inspection ou de l’agent de la paix et lui en faciliter l’examen.

Transmission des demandes

Les propriétaires d’armes à feu pourront transmettre leurs demandes d’immatriculation et leurs avis de transfert de propriété de trois façons :

  • En ligne;
  • à l’aide de formulaires qui peuvent être téléchargés et transmis par la poste;
  • ou en communiquant avec le centre d’appels du Service d’immatriculation des armes à feu aux numéros suivants :
    • Région de Québec : 418 780-2121
    • Région de Montréal : 438 843-9997
    • Ailleurs au Québec : 1 888 335-9997 (sans frais)

Les propriétaires d’armes à feu peuvent transmettre leurs avis de modifications aux renseignements fournis lors de l’immatriculation (numéro de téléphone, lieu où est gardée l’arme à feu, etc.) de deux façons :

  • En ligne;
  • ou en communiquant avec le centre d’appels du Service d’immatriculation des armes à feu aux numéros suivants :
    • Région de Québec : 418 780-2121
    • Région de Montréal : 438 843-9997
    • Ailleurs au Québec : 1 888 335-9997 (sans frais)

Protection des renseignements personnels

Les renseignements recueillis sont utilisés seulement pour traiter votre demande. L’omission de les fournir peut entraîner un retard ou le rejet de votre demande. Seuls les membres autorisés de notre personnel y ont accès. Les renseignements personnels sont communiqués à un autre organisme que dans le cas où cette divulgation serait permise par la loi ou lorsque vous y consentez.